top of page
cheminement dans prairie CH.JPG

Photo C. Hily

Pelouses et prairies fleuries

En modifiant simplement les pratiques de tontes des pelouses classiques il est possible de favoriser le retour de nombre d’espèces inhibée par la fréquence des tailles (voir fiche améliorer les pratiques de tonte des pelouses). Il est cependant assez facile d’aller plus loin dans cette démarche en agissant non seulement sur la fréquence et la hauteur des coupes, mais en modifiant de manière organisée la composition floristique des espaces en herbe.

Plusieurs types de zones herbacées sont aménageable, une pelouse fleurie dans laquelle le gazon d’origine sera simplement diversifié par des apports de graines d’espèces de fleurs (fiche gazon naturel), une prairie fleurie ou le gazon sera complètement enlevé et remplacé par un ensemble de plantes (de préférence graines de fleurs sauvages) et de quelques graminées (fiche prairie fleurie). Enfin une troisième option sera de créer une zone de sol pauvre en exposition sèche pour créer une pelouse rase enrichies de diverses petites plantes à fleurs bien particulières adaptées à ces milieux (fiche pelouse rase et sèche).

​​

bottom of page